Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Fondation Konrad Adenauer:  Atelier sur les réformes agro-foncières et l’accès des femmes à la terre

Les participants lors de l'atelier

Les participants lors de l'atelier, © Fondation Konrad Adenauer Bénin

02.08.2018 - Article

L’atelier s’inscrit dans le programme « Un seul monde sans faim »

Le libre accès des femmes à la propriété foncière dans le milieu rural du Bénin reste encore souvent entravé par des pratiques coutumières discriminatoires. L’atelier de la Fondation Konrad Adenauer sur les réformes agro-foncières et l’accès des femmes à la terre qui a lieu à Cotonou du 2 au 3 août aborde ce sujet important pour la sécurité alimentaire du Bénin. L’atelier vise à établir un dialogue national sur ce sujet.

L’atelier s’inscrit dans le programme « Un seul monde sans faim » du Ministère Fédéral de la Coopération Economique et duDéveloppement (BMZ).

Comme partout en Afrique, aussi au Bénin les femmes jouent un rôle décisif dans la sécurité alimentaire des ménages en milieu rural. À cause des pratiques discriminatoires qui vont à l’encontre de la législation en vigueur au Bénin, les femmes sont confrontées à une forte insécurité foncière. Elles ont très peu accès aux intrants essentiels que sont la terre, le crédit, les engrais, les nouvelles technologies et les services de vulgarisation.

Pour cette raison, leurs rendements sont nettement plus faibles que ceux des hommes. Ces disparités se traduisent par une perte de productivité agricole. L’accès des femmes à la terre et leur rôle dans les réformes agro-foncières sont donc essentiels dans la lutte contre la faim, la malnutrition et la pauvreté.

A l’ouverture, l’Ambassadeur d’Allemagne Achim Tröster a salué vivement cette initiative et a souhaité bon vent à l’atelier et espère qu’il constitue un pas utile en direction de notre objectif commun d’un seul monde sans faim.   

Retour en haut de page